Google analytics


05/10/2015

Pas une ride pour le dixième colloque et les 1200 ans du village.

 

colloque,anniversaire

Le Maire Max Koenig, pendant  son discours des "1200 ans du village !

Deux jours de travaux, pour marquer la décennie du colloque éponyme. Samedi 3 et dimanche 4 octobre la salle des fêtes recevait des chercheurs ,archéologues,des professeurs d'université  d’Italie,de Turquie, de Grèce,de France avec la présidente du colloque Francesca Sogliani professeur  à la faculté  du Basilicate;  Un colloque mené de main de maître par Marie Elise Gardel,archéologue et directrice de l'amicale laïque de Carcassonne,de l'association les Cruzels,de la Mairie.« Archéologie et décors des sites troglodytiques d'Europe et d'Asie » était le thème pour ce colloque tourné vers l’Europe et l'Asie par les  nombreux intervenants  venus présenter leurs travaux.En parallèle à l'anniversaire des 10 ans du colloque Il fut également l'occasion de célébrer les 1200 ans du village avec les discours de Max Koenig,maire; de Régis Banquet,président de Carcassonne Agglo,de Bernard Ferriol président de l'amicale laïque,de Colette Costa,des Cruzels,de Marie Elise Gardel,de Dominique Allios,maître de conférence à l' université de Rennes.Deux anniversaires dignement fêtés comme il se doit dans un village tourné vers la culture et son développement touristique.
Marie Elise Gardel présentait également le livre « Vivre sous terre » paru aux presses universitaire de Rennes.

colloque,anniversaire

Francesca Sogliani et Marie Elise Gardel.

 

Discours de Max Koenig,Maire de la commune.

"Cette idée de commémorer les 1200 ans de notre village est un peu intimidante, car elle,nous remet à notre place, celle d'un petit maillon dans la chaîne. Cela nous oblige à remettre nos problèmes quotidiens à leur juste valeur et surtout cela nous confie une responsabilité, celle d'être à la hauteur de cette histoire.Sur ces douze siècles la population du village a suivi les fluctuations des transformations économiques, des aléas climatiques, des épidémies et des conséquences des conflits et des guerres    Les conflits sont de deux ordres:les conflits intérieurs qui ont lieu sur un fond d'affrontements religieux (croisade contre les cathares au 13° siècle et la guerre de religions  au 16 siècle et les conflits avec des puissances étrangères ; les anglais pendant le 14° siècle et les allemands au siècle dernier.C'est ainsi que après le passage de Simon de Monfort et la dépossession des seigneurs de Saint Martin au profit de l'abbaye au 13° siécle, la guerre de cent ans   et  la peste qui va ravager au 14° siècle 40% de la population européenne,  on a vu la population de Saint Martin  diminuer de 60%.La population du village remontera lentement au cours des siècles suivants pour atteindre son maximum au milieu du 19° siècle  (450 habitants).Puis la population va décroitre provoquée par la saignée de la guerre de 14-18 mais aussi les grandes transformations de l'activité agricole au cours du 20° siècle.  A partir de 1968 comme beaucoup de villages de l'ouest audois la population va se stabiliser (180 habitants) et croitre lentement alors que le phénomène de concentration urbaine s'accélère pour atteindre aujourd'hui 240 habitants. C'est dû en partie à la contrepartie de la désertification des campagnes contrebalancée par le phénomène des résidences secondaires.Aujourd'hui le devenir des petites communes est incertain, les réformes qui visent au regroupement des communes menacent un tiers des plus petites si celles ci n'apportent pas un plus économique, culturel, paysager, patrimonial à la collectivité.Notre petit village,qui depuis 2013 appartient à une collectivité regroupant  73 communes fait figure de petit poucet, mais grâce à son patrimoine, au dynamisme de ses associations il est en mesure d'introduire un plus  auprès des 105 000 habitants de Carcassonne Agglo. Le succès de ce colloque, sa pérennité, son rayonnement montre qu'nn petit village  peut aussi avoir une activité originale et démontrer par là qu'il a aussi un avenir dans une structure où il est très minoritaire. C'est le pari sur l'avenir que nous formulons."

Extraits du discours de Régis Banquet,Président de Carcassonne Agglo.

colloque,anniversaire

Régis Banquet,président de Carcassonne Agglo.

 

"Saint Martin le Vieil occupe une place importante dans ce petit territoire.Une place particulière car Saint Martin à un caractère particulier  de par ses habitants et surtout par son caractère de patrimoine. Aujourd'hui, pour tisser un lien social et s'approprier  le projet de l'agglomération,il faut que chaque commune apporte sa pierre à la construction de ce  projet de territoire; ce sont les pierres à travers les Cruzels,,l'abbaye et le site pôle Cathare et tout ce qui a été fait sur le village:le jardin d'inspiration médiévale qui, à ce jour attire les touristes ( ) ce caractère de Saint Martin,nous souhaitons  le défendre à Carcassonne Agglo,c'est pourquoi nous avons fait en sorte de pérenniser le colloque qui fête ses dix ans,qui est "petit" par rapport aux 1200 ans de la commune !tout petit mais un travail remarquable a été fait par l'amicale laïque bien sur,tous les participants,les chercheurs qui amènent chaque année un plus intellectuel à toutes les recherches ! ( ) aujourd'hui, les perspectives pour Saint Martin sont bonnes !Nous allons avoir la possibilité d'obtenir des fonds européens pour développer les projets touristiques, mais aussi autour du patrimoine,de la culture ! mais aussi avec les Cruzels avec cet avantage particulier de cet habitat,on ne le retrouve nulle part ! ( ) C'est une carte de visite à jouer !L'Italie l'a bien compris,Matéra (Italie )va être la capitale de la culture prochainement.

Il n'y a pas de petites communes à l'agglo; Saint Martin le Vieil est un atout touristique,nous devons le développer ! Félicitations pour vos durées dans vos travaux ( ) s'inscrire dans la durée c'est difficile,aujourd'hui ce colloque est inscrit,c'est une bonne chose pour notre patrimoine,et pour Saint Martin le Vieil particulièrement."

L' apéritif dinatoire était "concocté" et offert par les Cruzels également par l'atelier de CRUsine  de Véronique Dupont de Cenne Monestiés.

Animation musicale par Thibaut Dufoy au piano, de Thomas Koenig et Vincent Pinet aux saxos !

Le colloque était placé sous la présidence de Francesca Sogliani,professeur à l'Université de Basilicate (Italie)

Responsable scientifique et organisation:Marie Elise Gardel,Docteur en Histoire,directrice de l'amicale Laîïque de Carcassonne,CRHiSM-EA2984, Université de Perpignan Via Domitia/ERAUUB Barcelone.

Organisation/Logistique

L'amicale Laïque de Carcassonne et les Cruzels de Saint Martin le Vieil.

Partenaires:

Mairie de Saint Martin le Vieil

Région Languedoc Roussillon

Carcassonne-Agglo

Conseil Départemental de l'Aude.

 

colloque,anniversaire

Bernard Ferriol, président de l'amicale laïque de Carcassonne.

colloque,anniversaire

Colette Costa,présidente de l'association les Cruzels.

colloque,anniversaire

Un auditoire attentif !

colloque,anniversaire

Quelques intervenants durant le colloque.(Turquie)

colloque,anniversaire

Adele Coscarella (Italie)

colloque,anniversaire

Le trio musical.

colloque,anniversaire

 

 

 

Les commentaires sont fermés.