Google analytics


09/08/2016

Les cabarets sur l'herbe se mettent "aux vers " !

P1180281.JPG

Michèle Gary

Belle entrée en matière pour l’édition 2016 des Cabarets sur l’Herbe samedi 6 Août avec une soirée en plusieurs temps pour explorer un premier territoire en poésie : le village.

D’abord un rendez-vous dans la salle des fêtes , joliment décorée pour la circonstance , pour un parcours sensible dans les splendeurs grandes ou discrètes du village, long et beau poème photographique composé des magnifiques images collectées par Roland Gigoi jouant en écho avec les mots de nos plus grands poètes , mots portés avec délicatesse par la comédienne Claude Sanchez et accompagnés des subtiles créations sonores de la musicienne Isabelle Cirla.

P1180289.JPG

Claude Sanchez et Isabelle Cirla.

Petite promenade en suivant pour rejoindre le haut du village en empruntant une partie du promenoir poétique ‘Vers Libres’ installé pour le mois. Cette montée rythmée par les citations percutantes du poète Lawrence Ferlinghetti a conduit le public jusqu’aux remparts où il a pu découvrir les étonnantes et émouvantes créatures du sculpteur David Delmas. Le parcours s’est conclu dans la convivialité autour d’un délicieux apéritif maison.

P1180298.JPG

Une belle invitation à visiter, regarder « autrement » le village pour ce parcours avec une vision de l'image rural !

Une vision de l'image rural où les bois,l'eau,les champs et les cultures sont présentes en ajoutant le chants des oiseaux du merle et du coucou.Les papillons qui virevoltent avec les bruits d'enfants qui s'amusent !

Les belles "pomme d'amour" ,les escargots et les abeilles et le tintement de la cloche de l'église qui donne l'heure !Le chat s'alanguit au soleil proche sous l'allée de platanes. Le donjon et ses vieilles pierres copinent avec les vieux toits de tuiles rouge; la main courante rouillée  fait un clin d’œil au cruzel et tout au loin le chant du coq  ! Les nuages traversent la nuit, le ciel est rougeoyant... la lune est présente: "une obole dans la sébile de la nuit." 

P1180297.JPG

P1180300.JPG

P1180301.JPG

P1180303.JPG

P1180305.JPG

P1180307.JPG

P1180309.JPG

P1180311.JPG

P1180313.JPG

P1180314.JPG

P1180315.JPG

P1180316.JPG

P1180317.JPG

08/08/2016

Les cabarets sur l'herbe chantent la poésie .

Sylviane Blanquuart et Thierry Hetzel.jpg

Thierry Hetzel et Sylviane Blanquart.

.Après avoir célébré la poésie du village, samedi 13 Août, à 18H30, Les Cabarets sur l’Herbe convient à visiter en chansons un nouveau territoire poétique. Puisque la région Occitanie Pyrénées Méditerranée relie désormais Toulouse à Sète, imaginons une route des chanteurs poètes de Nougaro à Brassens qui passerait par Narbonne et Pézenas, respectivement ville natale de Charles Trenet et de Boby Lapointe. C’est Sylviane Blanquart dont le talent a souvent réjoui le public des Cabarets sur l’Herbe (Prévert Queneau Vian lors du Printemps des Poètes) qui conduira sur cette route enchantée. Elle a composé avec les chansons des quatre poètes un récital original, elle tournera la manivelle de son orgue mais sera aussi accompagnée par le brillant accordéoniste Thierry Hetzel. Elle invitera aussi le public à participer à une chorale éphémère. Un beau moment en perspective qui se conclura comme à l’accoutumée par un apéritif maison. Les Cabarets sur l’Herbe sont nomades, le lieu du rendez-vous sera fixé au dernier moment (ça dépend si il y a du vent, si il pleut…) Il sera fléché depuis le parking de la salle des fêtes dans le bas du village et au pied des tours.Réserver d'ores et déjà cette après midi /soirée !

Participation aux frais 5 euros. Renseignements 06 12 27 68 56

Les troubadours ont chanté l'art roman.

P1180193.JPG

Les troubadours ont chanté l'art roman mercredi 3 Août dans le réfectoire des moines avec au programme « Adieu Mes Amours »,

l'âge d'or de la chanson Française, On dit du XVème siècle qu'il était l'âge d'or de la chanson française. Et il est vrai qu'on la cultive allègrement, que le goût en est si vif qu'on à peine à satisfaire à la demande. On la chante partout, à la ville comme au château. Elle jouit d'une vogue réellement internationale, et d'innombrables compositeurs de messe en quête d'un cantus firmus vont puiser dans son vaste répertoire. Ainsi les compositeurs du XVème siècle vont développer avec une magistrale habileté les procédés d'imitation et usent avec virtuosité du canon sous tous ses aspects. Le répertoire réunit tous les principaux genres de ce siècle : rondeaux, chansons de cour, chansons rustiques d'origine populaire, canons et contrepoints savants, danses.

P1180149.JPG

Les chansons sont souvent écrites à trois voix, dont seul le supérius est muni de paroles, le ténor et le contreténor destinés aux instruments, flûte et luth en particulier. Le sujet de ces chansons est généralement l'amour courtois et de caractère enjoué.

Les auteurs sont parfois prestigieux (Binchois, Dufay), parfois moins connus (Compère, Moulu) ou tout simplement anonymes.

P1180180.JPG

C’était tout le propos de ce concert que de partir à la découverte de ce répertoire avec The Lessons Consort composé de : Fabienne Laurent, soprano

Philippe Laurent, ténor

Laurence Fraisse, flûtes à bec et traversière Renaissance et

Bertrand Bayle, luth et guitare Renaissance.

A nouveau, les vieilles pierres du réfectoire des moines ont résonné de belles musiques franco flamande et bourguignonne, entre autres.

P1180176.JPG

P1180171.JPG

P1180154.JPG

P1180155.JPG

P1180156.JPG

P1180152.JPG

P1180151.JPG

Au programme:

Adieu mes amours (anonyme)

Au bois Madame (Pierre Moulu)

Belle, belle très douce mère de Dieu (anonyme)

Ce jour de l'an (Guillaume Dufay)

Celle qui m'a demandé argent (anonyme)

Le Grant désir (Loyset Compère)

Il est de bonne heure né (anonyme)

Je demande ma bienvenue (Johannes Haucourt)

Par droit je puis bien complaindre et gémir (Guillaume Dufay)

Triste plaisir (Gilles Binchois)

05/08/2016

Jazz contemporain et Poésie médiévale occitane.

Sasha band picture2 (1) (1).jpg

Le trio Lo Fuèlh New york

Le Mercredi 10 août 2016 à 18 heures se produira à l’Abbaye de Villelongue le Trio Lo Fuèlh New-York pour un concert de jazz.

Sasha ZAMLER-Carhart (chant), Charlie Rauh (guitare électrique) et Jesse Greenberg (glockenspiel) composent un trio qui se passionne pour la déclamation de textes poétiques mis en lumière par la pratique improvisée du jazz expérimental.Comme pour les troubadours, il s’agit de mettre en valeur le profil acoustique du poème, à la frontière entre sémantique et musique, et d’improviser sur la poésie avec des instruments, dans la droite ligne de la pratique historique des musiciens médiévaux.

 Tarifs : 10 € et 8 € pour les membres de l’Association

Renseignements et réservations auprès de l’Association des Amis de l’Abbaye

 ass-des-amis-de-labbaye-de-villelongue@orange.fr

04 68 24 90 38

www.abbaye-de-villelongue.com

Trio Lo Fuèlh New-York

Jazz Contemporain et poésie médiévale occitane

Charlie Rauth : guitare électrique

Jesse Greenberg : glockenspiel

Sasha Zamler-Carhart : chant

Le trio poursuit trois directions cette saison :
une série occitane sur Bernart de Ventadorn et Jaufre Rudel;
une série italienne sur Dante et le texte de la Divine Comédie;
une série sur le répertoire beaucoup plus ancien des kontakia byzantins de Romanos le Mélode (VIe siècle).

Charlie Rauh (guitare électrique) vient du monde du jazz contemporain improvisé. Formé à Nashville dans l’univers de la country et du jazz classique, il est depuis plusieurs années un pilier de la scène jazz/improvisation new-yorkaise. Il se produit régulièrement dans la plupart des salles de la ville, participe à de nombreux enregistrements et vient de sortir un nouvel album solo chez le label Composers Concordance Records/Naxos.
Grand amateur du Massif Central, où il revient souvent, il tire son inspiration de la spiritualité médiévale et en particulier des poétesses mystiques du Moyen-Age, dont plusieurs sont tatouées sur ses bras.

Jesse Greenberg (glockenspiel) est pianiste et percussionniste de formation classique, issu de la prestigieuse école de Vassar à New York. Il est le vibraphoniste de l’ensemble de fusion contemporain/hip-hop Shouthouse, mais également un multi-récidiviste de tout ce que New York compte d’ensembles alternatifs de musiques actuelles : il fut ainsi batteur du groupe de reggae Little Shaman, claviériste dans le groupe de funk Sol et dans plusieurs autres ensembles de soul et de hip-hop.
Il est l’ancien directeur artistique et chef d’orchestre de l’ensemble du musique contemporaine Mahagonny, avec lequel il a organisé la programmation du festival célébrant le centenaire de John Cage.

Sasha Zamler-Carhart (chant) vient du monde de la composition et de la musique ancienne. Ancien professeur de musique médiévale et de latin au Conservatoire Royal de La Haye (Pays-Bas), il a composé plusieurs opéras, dont un en occitan, et de nombreuses œuvres qui sont régulièrement jouées en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Il est directeur artistique de l’ensemble de musique médiéval Ascoli, avec lequel il a enregistré deux disques.
Il partage son temps entre sa ferme en Auvergne et New York, où il est président de la compagnie d’opéra expérimental.

01/08/2016

Un village très poésie avec les Cabarets sur l'herbe !

 

sanchez.jpg

Claude Sanchez.

Depuis leur création en 2008," les Cabarets sur l’Herbe "proposent des rendez-vous littéraires, musicaux et chorégraphiques dans les jardins et les rues de Saint Martin le Vieil. Les mots des poètes ont toujours accompagnés ces rendez-vous. Mais cette année, c’est toute la programmation qui est consacrée aux grands noms de la poésie avec :

Installation tout le mois d’Août d’un promenoir poétique dans les rues du village

(inspiré par l’anthologie du vers unique du poète George Schéhadé)

Dans les rues, sur les maisons flottent des vers que le village a fait surgir de notre mémoire, des vers échappés de leur poème pour en écrire un autre : celui singulier et inattendu que votre promenade composera.

Mode d’emploi : accompagnant chaque vers, une couleur permet de retrouver dans l’abri de la rue du Château Fort, dans des boites aux lettres rue de la Mairie, dans l’oratoire, ou à la Font del Talhur les poèmes originels et les biographies des auteurs.

- Plein feu sur le rendez-vous du 6 Août : « Le village avec les poètes pour guides » RV salle des fêtes (bas du village) 18h30

Un « poème photographique » ouvre ce premier rendez-vous. En résonance avec des images de Saint Martin le Vieil recueillies par le comédien Roland Gigoi et sur les improvisations à la clarinette basse d’Isabelle Cirla, la comédienne Claude Sanchez nous invite à vagabonder en poésie.

Puis une promenade, animée par des textes de Lawrence Ferlinghetti (poète et éditeur de la Beat Generation) et des ponctuations musicales au sax soprano, nous conduit à la découverte du promenoir poétique « Vers libres » dans les rues du village.

La balade se termine par la visite de l’exposition éphémère des sculptures singulières de David Delmas dans l’ancien jardin du curé et par un apéritif maison le long des remparts.Ces rendez-vous sont organisés par l’association Cabarets sur l’Herbe avec l’aide de la Mairie de Saint Martin le Vieil, de Carcassonne-agglo, du Conseil Départemental de L’Aude, et avec le concours de la Cie Entresort/ Gare aux artistes.

isabelle3.jpg

Isabelle Cirla.

ISoirée d’ouverture le 6 Août


Depuis leur création en 2008, les Cabarets sur l’Herbe proposent des rendez-vous littéraires, musicaux et chorégraphiques dans les jardins et les rues de Saint Martin le Vieil. Les mots des poètes ont toujours accompagnés ces rendez-vous. Mais cette année, c’est toute la programmation qui est consacrée aux grands noms de la poésie avec :
Installation tout le mois d’Août d’un promenoir poétique dans les rues du village
(inspiré par l’anthologie du vers unique du poète George Schéhadé)
Dans les rues, sur les maisons flottent des vers que le village a fait surgir de notre mémoire, des vers échappés de leur poème pour en écrire un autre : celui singulier et inattendu que votre promenade composera.
Mode d’emploi : accompagnant chaque vers, une couleur permet de retrouver dans l’abri de la rue du Château Fort, dans des boites aux lettres rue de la Mairie, dans l’oratoire, ou à la Font del Talhur les poèmes originels et les biographies des auteurs.
 Quatre rendez-vous apéritifs au jardin à 18h30 :
- 6 Août : découverte en poésie du village
- 13 Août : récital hommage aux chanteurs poètes de notre région (Nougaro, Brassens, Trenet, Lapointe)
- 20 Août : célébration de trois grands poètes audois (Reverdy, Delteil, Bousquet)
- 27 Août : divagations jouées et dansées dans les nouveaux espaces des mots (de Tardieu à Rebotier)
- Plein feu sur le rendez-vous du 6 Août : « Le village avec les poètes pour guides » RV salle des fêtes (bas du village) 18h30
Un « poème photographique » ouvre ce premier rendez-vous. En résonnance avec des images de Saint Martin le Vieil recueillies par le comédien Roland Gigoi et sur les improvisations à la clarinette basse d’Isabelle Cirla, la comédienne Claude Sanchez nous invite à vagabonder en poésie.
Puis une promenade, animée par des textes de Lawrence Ferlinghetti (poète et éditeur de la Beat Generation) et des ponctuations musicales au sax soprano, nous conduit à la découverte du promenoir poétique « Vers libres » dans les rues du village.
La balade se termine la visite de l’exposition éphémère des sculptures singulières de David Delmas dans l’ancien jardin du curé et par un apéritif maison le long des remparts.

-

12/01/2016

Les capitelles

A voir (et lire ! ) sur Web chroniques.

16:38 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

04/01/2016

Les vœux du correspondant.

Les vœux du correspondant.

« Le grand journal de l’année 2015 se referme tout doucement avec une ouverture de nouvelles pages locales pour 2016. En les espérant toutes aussi riches en évènements. Des évènements qui règlent la vie du village avec les informations municipales, sportives, culturelles, patriotiques, etc.… !

                                                                                René Soffiati

                                                                               Correspondant de presse L’Indépendant- Midi Libre.

Lien pour Web Chroniques :   http://www.lindependant.fr/aude/saint-martin-le-vieil/

17:56 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) | | |