Google analytics


23/06/2015

Les "Patrimoines" sur le terrain.

P1090810.JPG

Une partie de l’équipe rédactionnelle.

Les membres de la commission Patrimoines de  l'association AVEC ont effectués une visite des sites pittoresques  Mardi 23 juin en présence de Colette Costa. Une découverte très riche en enseignement avec notamment la tour de l'horloge,l'église, les tours du château,un cruzel,l'oratoire et le jardin d'inspiration médiévale. Une visite très instructive qui donnera de l'inspiration aux futurs rédacteurs quant à l'élaboration  du cahier numéro trois des Patrimoines« Du Cabardès au Canal du Midi » !

P1090822.JPG

L'enfeu dans l'église,classé au patrimoine.

P1090812.JPG

Devant l'oratoire.

P1090807.JPG

Dans la tour de l'horloge.

P1090795.JPG

Une tour du Château.

P1090798.JPG

La deuxième tour !

 

11/01/2015

Le "terroir" véhiculé par le cahier N° 2 des Patrimoines.

 

cahier,patrimoines,richesse,articles,guerre

Présentation du cahier N° 2 des patrimoines par René Soffiati et Jean Louis Icher.

Le deuxième cahier des patrimoines,issu de l'association AVEC a été présenté samedi 10 janvier dans la salle des fêtes sous le couvert  de l'association les Cruzels avec la participation des bibliothèques de Saint Martin le Vieil et Raissac sur Lampy.
Jean Louis Icher et René Soffiati,tous deux co présidents de l'association chargés respectivement du patrimoine et de la culture ont mis en valeur le deuxième cahier riche et diversifié de la vie locale et principalement des écrits concernant la « grande guerre »
Fort de son succès l'an dernier de la parution du premier livre, la commission patrimoines de l'association a été à nouveau sur le « pont » avec une quinzaine d'auteurs   qui ont participé à l'élaboration du numéro deux du cahier éponyme. Un cahier qui trouve ses lettres de noblesse avec 7 articles attribués à la guerre de 14/18 et 8 autres ponctués de richesse locales,les traditions agricoles,,les vignes,les champs,les toponymes...!
Le cahier à été édité en partenariat avec :Les Editions du Cabardès- Les amis du patrimoinePezénois-L'office de Tourisme Intercommunal de Montolieu-L'Institut d'Etudes Occitanes-Pierre Sèche et Patrimoine en Montagne Noire (Aragon )-AVEC est soutenue par le Conseil Général,la Socièté Générale de l'Aude,l'Agglomération du Carcassonnais.
Le cahier numéro 2 des Patrimoines est en vente (12€) auprès de l'association AVEC au 57,grand-rue 11170 Alzonne
tél:04 68 78 49 69 à l'office de tourisme de Montolieu,au cellier de Raissac,les Cruzels.

 

 

cahier,patrimoines,richesse,articles,guerre

 Photos Jean Claude Raynal.

07/01/2015

Présentation du N° 2 du cahier des Patrimoines d'AVEC.

 

cruzels,cahier,patrimoines,bibliothèque

Le cahier N° 2 des Patrimoines.

A la suite  de l'assemblée générale des Cruzels, samedi 10 janvier à 17 heures l'association AVEC, Agir et Vivre entre Écluses et Capitelles présentera le deuxième cahier des patrimoines « Du Cabardès au Canal du Midi » en présence d'auteurs.Une démarche qui s'inscrit avec le concours de la bibliothèque locale conjointement avec celle de Raissac sur Lampy.

19/10/2014

Le Cahier des Patrimoines du Cabardès au Canal du Midi,N°2,est paru.

P1060329.JPG

Le Cahier des Patrimoines n° 2.

Le « Cahier des Patrimoines du Cabardès au Canal du Midi », édition 2014,  est paru .

            Son contenu aborde en particulier, centenaire oblige, la guerre de 14 /18 et plusieurs de ses aspects dans nos communes : des apparitions (prémonitoires ?) d'Alzonne en 1913, aux monuments commémoratifs des villages du canton, de la mobilisation à Montolieu ou des prisonniers turcs de Pezens aux soldats de Moussoulens tombés à la guerre...sans oublier les caricatures de Dantoine, dessinateur carcassonnais.

            Sur un tout autre registre, terroir, campagne et élevage y sont à l'honneur : de Ventenac à Aragon, en passant par Raissac Sur Lampy, vous y  découvrirez entre autres l'origine de nombreux lieux-dits.

            Par ailleurs, saviez-vous que Montolieu avait fourni quatre généraux à Napoléon, qu'un maire d'Alzonne, poète occitan,  fut fiché comme dangereux activiste, ou encore qu'un écu eut cours sur le territoire juste avant l'euro ?

            Enfin, le camp d'internement des Républicains Espagnols de Montolieu,  notre  fait dans ce nouveau numéro l'objet d'une remarquable étude sur les solidarités locales, départementales ou extérieures mises en oeuvre durant la brève existence de ce camp...

            Voici, en quelques lignes un aperçu de cette nouvelle livraison de notre Cahier des Patrimoines, ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours, et s'adressant à tous les habitants de notre territoire, et bien sûr au delà, pour mieux comprendre et connaître les richesses locales.

            Le cahier, réalisé en partenariat avec les Editions du Cabardès, est disponible auprès de l'association AVEC, 13 rue des Jardins à Alzonne. Prix : 12 euros. Il est également trouvable à Montolieu (OTSI et Musée), Moussoulens, Aragon, Raissac, Saint-Martin et Pezens. On peut aussi se le procurer par correspondance au prix, port compris, de 14,50 euros.

 

 

12/10/2014

Le four à chaux du chemin de la Lauzina.

 

four,chaux,abbaye,calcaire,orifice

L'édifice en pierre du four à chaux.

Riche en patrimoine local, le four à chaux fait partie des lieux incontournables à visiter. Promeneurs, amoureux d’espaces verts où passionnés d’histoire, le chemin de la Lauzina, proche de l’Abbaye de Villelongue vous mènera vers ces lieux. Le départ est fléché et il suffira une heure de marche environ aller retour, sans difficultés apparentes. Propriété de la famille Marcoul,le site était à l’abandon  depuis des lustres. C’est l’association les Cruzels qui va mettre en valeur cet édifice ! Des hommes et des femmes vont travailler bénévolement afin de « redorer » le blason de ce four ancestral .Lors de sa découverte, il y a fort longtemps, une grande quantité de terre  ainsi qu’une imposante végétation obstruait l’entrée. Engin mécanique et pioches ont mis à jour l’originale construction.four,chaux,abbaye,calcaire,orifice

Pourquoi un four à chaux en ces lieux ? Jean Boulet, mémoire du village fournit cette explication : »Pour obtenir de la chaux, il fallait du calcaire, du bois et de l’eau. Tous les éléments sont réunis. Le calcaire est, par excellence la roche dominante à cet endroit. Son abondance s’explique par l’accumulation durant des milliers d’années, de dépôts marins riches en carbonate de calcium. »

Toujours aussi énigmatiquement ! Pourquoi Villelongue ?

Il est possible que ce four où son ancêtre ait servi à la construction de l’Abbaye Sainte Marie de Villelongue.(1170 )Le ciment à cette époque n’existait pas et le mortier était élaboré à la chaux. Le liant carbonaté était utilisé pour les enduits, badigeons et fresques. La chaux était également manipulée pour la désinfection des locaux (bergeries) et à la fertilisation des terres agricoles !four,chaux,abbaye,calcaire,orifice

Environ une dizaine de fours à chaux étaient judicieusement construits dans les environs de la commune. Celui du chemin de la Lauzina est en bonne conservation. Sa construction a bénéficié des techniques simples mais précises. Une excavation circulaire était pratiquée dans le talus. Un foyer en pierre était aménagé à la base pour permettre la cuisson des lauzes (pierre à chaux) Celle-ci étaient acheminées par paniers, brouettes et tombereaux tirés par des bœufs où des mulets ! La strate régulière indique que les moines bâtisseurs s’appropriaient abondamment de cette roche sédimentaire aux abords du four à chaux! Les pierres étaient ensuite entassées en forme de voûte jusqu’à l’orifice qui se situe à 8,50 mètres  de hauteur environ. Il fallait compter trois jours pour effectuer une montée en température du four qui oscillait  entre 1000 et 1500 degrés ! Le chaufournier  qui conduisait la cuisson était présent au feu pendant toute cette période. On pouvait estimer à un mois de travail entre chaque cuisson avec les différentes étapes ; de l’extraction du calcaire, au concassage et à la cuisson. Venait ensuite le « montage » du four avec superposition des pierres ; des plus grosses à la base du four aux plus petites vers l’orifice ! Quand toutes ces opérations étaient terminées et que le four était refroidi, le "maitre" de chauffe et ses aides  procédaient au défournage !

four,chaux,abbaye,calcaire,orifice"Il existait une autre technique de chauffe, la mise en place successive d’une couche de pierre et de bois jusqu’à l’orifice. Mais par ce procédé la chaux était de bien bonne qualité mise à part pour le chaulage des terres agricoles ! Indiscutablement, les qualités de la chaux étaient remarquables. Pendant les grandes épidémies comme la peste, la chaux vive à été un bon désinfectant !"

Le four à chaux du chemin de la Lauzina a cessé son activité il y à environ un siècle ( ) situé dans un contexte de verdure étonnant, la visite s’impose. On peut également pénétrer à l’intérieur de l’édifice, admirer les trois voutes de pierre parfaitement conservées et repartir d’un bon pied en foulant ce sol qui fut  jadis, riche en chaux et en calcaire.

four,chaux,abbaye,calcaire,orifice

Des visiteurs au pied du four à chaux !

 

20:47 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : four, chaux, abbaye, calcaire, orifice | | |

31/03/2014

Les "mémoires de 14 / 18" dans la salle des fêtes "Musée".

mémoires,poilus,guerre,tranchées,conférences

L'inauguration.

La commission  »patrimoines«  de l'association AVEC  a programmé les 28,29,et 30 Mars,une rétrospective sur la guerre de 1914 /1918,la Grande Guerre: « Mémoires de 14/18  »
Trois visions de celle ci :
Territoriale,avec l'exposition d'objets,documents,photos,armes,effets militaires et civils prêtés par les habitants du canton d'Alzonne et le Centre Culturel  de la mémoire Combattante de l'Aude, à Carcassonne.
Départementale: par une exposition des Archives Départementales sur la vie à l'arrière dans l'Aude.

Nationale: Au travers de plus de 200 cartes postales anciennes,toutes les thématiques  de la guerre,de la mobilisation à l'armistice.

mémoires,poilus,guerre,tranchées,conférences
Pendant ces trois jours, la salle des fêtes s'est transformée en musée. De  la lecture,des images, une vision des poilus et de la guerre au quotidien.
Une conférence animée par l'historien et « passeur de mémoire » François Icher retraçant la vie des poilus dans les tranchées à conquis un important auditoire dès le vendredi.
Avant l'inauguration officielle du samedi, David Scagliola,président délégué de la Mémoire Combattante  effectuait un panégyrique des armes employées par les poilus ainsi qu'une évocation captivante des combattants dans les tranchées !
En présence de Max Koenig, Maire,d'André Bonnet,Maire de Raissac sur

Lampy,de Jacques Carriqui ,Maire de Moussoulens, de Régis Banquet,Maire d'Alzonne et conseiller général, d'élus,des représentants associatifs,l'inauguration de l'exposition s'est poursuivie en rendant hommage aux organisateurs pour la richesse très diversifiée de  celle ci.

mémoires,poilus,guerre,tranchées,conférences

Les cartes postales du groupe philatélique Carcassonnais.


 Un hommage bien évidemment aux « poilus »  suivi par diverses interventions :« Maudite soit la guerre » lecture par Alan Roch,de l'institut d'Etudes Occitanes ;La mobilisation à Montolieu et des extraits  de « la jeunesse morte » et de « la mort des autres » de Jean Guéhenno,lectures  par Jeanne Etoré-Lortholary présidente  de Montolieu Village du Livre et des Arts Graphiques.Enfin,  Un témoignage poignant par des lectures de cartes postales  « Paroles et souvenirs de nos villages »  par Colette Costa.

mémoires,poilus,guerre,tranchées,conférences

Cartes postales et médailles.


 Tout un panel d'objets sortis des chaumières ont fait l'admiration des nombreux visiteurs qui se sont pressés tout au long de l'exposition. Obus travaillés,casque Français et Allemand, carnets de guerre, médailles,revues,projection de photos historiques,etc...
Une bien belle initiative à ajouter au crédit de la commission « patrimoines » de l'Association AVEC.

mémoires,poilus,guerre,tranchées,conférences

L'exposition des Archives de l'Aude.


 
Partenaires de la manifestation:Association AVEC;Mairie de Saint Martin le Vieil;Archives de l'Aude;Amis du patrimoine Pezénois;Les Cruzels;Institut d'Etudes Occitanes;Montolieu Village du Livre et des Arts Graphiques;Centre Social Michel Escande;Centre Culturel de la Mémoire Combattante; Groupe Philatélique Carcassonnais. 

21/03/2014

Commémoration de la Grande Guerre.

affiche 14-18.jpg



les 28, 29 et 30 mars, l'association AVEC organise dans la salle des fêtes une commémoration de la grande Guerre à partir de trois visions croisées : territoriale, départementale et nationale.
La manifestation débutera vendredi soir à 20h30 avec une conférence de François ICHER, historien, sur la vie dans les tranchées.
Samedi, à partir de 10 heures  , exposition d'objets, documents, photos, journaux, armes, vêtements, art des tranchées confiés par les habitants du territoire.
La journée sera consacrée également à des présentations d' effets  et de matériels des « poilus » de 14/18 à 10h30, par David SCAGLIOLA,responsable du Centre Culturel de la mémoire combattante à Carcassonne, et à des lectures à partir de 17h30 : se succéderont ainsi, Alan ROCH (« Maudite soit la guerre »), Jeanne ETORE-LORTHOLARY (« La mobilisation à Montolieu » et textes de Jean Guéhenno), et enfin Colette COSTA qui lira entre autres des correspondances de soldats adressées à leurs familles et conservées jusqu'à aujourd'hui dans nos villages.
Enfin, du vendredi soir au dimanche 17h, l'on pourra découvrir deux expositions: l'une de cartes postales anciennes retraçant toutes les thématiques de la grande Guerre, l'autre, d'une vingtaine de panneaux consacrés à la vie à l'arrière, dans l'Aude, pendant le conflit.
.Cette initiative, portée par la commission « Patrimoines »de l'association AVEC, réunit aussi de nombreux partenaires : la Mairie de Saint-Martin le Vieil, les Archives Départementales,  les Amis du Patrimoine Pézenois, les Cruzels, l'Institut d' Etudes Occitanes, le centre social Michel Escande, le Centre Culturel de la Mémoire Combattante de l'Aude, et enfin le Groupe Philatélique Carcassonnais.
L'inauguration officielle de la manifestation aura enfin lieu samedi matin, à 11h.
L'entrée est gratuite.

P1020956.JPG

Les "poilus" dans les tranchées.

23:34 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mémoires, guerre, poilus, tranchées | | |