Google analytics


01/12/2013

La robotique dans tous ses états.

 

 

robot

Un auditoire attentif !

Une conférence très instructive organisée par les Cruzels sur la robotique ,s'est déroulée vendredi 29 novembre dans la salle de réunion.Beaucoup de monde à l'écoute de Jean Paul Laumond directeur de recherche au LAAS-CNRS de Toulouse.
La conférence a porté sur une présentation des travaux de recherche menés actuellement dans le domaine de la robotique. On connaît l'importance de la robotique dans l'évolution des moyens de production (nos voitures sont fabriqués par des robots), on connaît moins bien les nouveaux enjeux apportés par la discipline. Après une rapide rappel historique des travaux de recherche en robotique (la robotique a cinquante ans), Jean-Paul Laumond a expliqué les deux grandes fonctions d'un robot :

robot

"La robotique traite du rapport qui peut entretenir avec le monde réel,un monde qui bouge." (vidéo)

manipuler des objets et se déplacer. Partant de ces deux notions, il a présenté la diversité des champs d'applications qui vont de l'automatisation de la voiture du futur qui se conduira toute seule, à la robotique chirurgicale qui permet une plus grande précision dans des opérations d'ablation de tumeurs, en passant par l'exploration planétaire et la robotique humanoïde, avant de conclure sur une présentation des enjeux et des stratégies industriels de la discipline.Une bien belle soirée placée sous le signe du futur ou le « mouvement » trouve ici toute sa place !

robot

Les explications"éclairées" de Jean Paul Laumond.

robot

robot

Remerciements de Colette Costa présidente des Cruzels.

robot

Vin chaud et pâtisseries après la conférence !

robotrobot

robot

robot

10:01 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : robot, conférence, futur, stratégies | | |

30/09/2013

Un 8ème colloque troglodytique riche en enseignement.

 

 

 

 

colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur

Désormais ancré dans le giron de la basse vallée du Lampy,le 8ème colloque international s'est déroulé samedi 28 et dimanche 29 septembre dans la salle des fêtes.Placé sous la présidence de Dominique Alliosmaître de conférence à l'université«  de Rennes 2  et organisé par l'amicale laïque de Carcassonne et les Cruzels.Un colloque troglodytique qui se voulait riche  par un programme scientifique proposé par des intervenants issus du bassin Méditerranéen.

colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur

Elus et représentants associatifs pour l'ouverture du colloque.

Avec  Marie Elise Gardel docteur en histoire et archéologue médiévale,responsable de la manifestation.Les pré-actes du colloque étaient  axés sur les structures et monuments rupestres d'Europe et d'Asie;Approches archéologiques et historiques .Aprés les interventions d'accueil par Marie Elise Gardel,Max Koenig,Maire de la commune,Colette Costa,présidente de l'association les Cruzels  Régis Banquet,conseiller général du canton d'Alzonne ,vice président de Carcassonne agglo et Monique Joseph élue de Carcassonne-agglo,archéologues,,conservateurs,docteur en histoire,assistants de recherche,professeur d'architecture,étudiants en archéologie,exposaient leurs travaux  sur les monuments rupestres de Cappadoce (Turquie) les structures rupestres de la civitas Olerdola  en Catalogne,la fouille de la grotte du Campanal à Montréal de Sos en Ariège,les grottes monastiques de la Laconie byzantine,l'étude des sites troglodytique du plateau de Rajat dans le Puy de Dome,les creuttes axonaises (loire)les structures rupestres des villes romaines de Clunia (catalogne) les silos de Lautrec (Tarn)les sarcophages  du moyen âge à Panzoult (indre et loire)les habitats semi enterrés de Margelet (puy de dôme)et huit ans de réflexion collective sur les structures rupestres  par Marie Elise Gardel.

colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur

 Dominique Allios,Maître de conférence,président du colloque.


Un colloque riche de par la diversité des interventions ou l'osmose  a régné entre tous les chercheurs de différentes nationalités !Un hommage à été rendu à Annette Marcoul instigatrice de la manifestation des colloques. A souligner également la volonté des intervenants  de coordonner les efforts par leurs recherches avec le même "langage" méditerranéen.Félicitations également pour l'hébergement et la prise en charge des divers repas (les Cruzels et le Garde Pile )

colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur

Gisella Ripoll,archéologue et professeur à l'université de Barcelone.

Partenaires du colloque:

Mairie de Saint Martin le Vieil.

Ville de Carcassonne.

Carcassonne-agglo.

Conseil général de l'Aude.

Région Languedoc Roussillon.

DRAC Languedoc Roussillon(SRA)

LAHM (Université de Rennes )

CHRISM (Université de Perpignan Via Domitia)

Intervenants:

Dominique Allios;Anaïs Lamesa;Nura Molist;Florence Guillot;Ludovic Bender;Galla Brillant;Denis Montagne;Miguel Angel DeLa Iglésia;Francesc Tuset;Jacques Mathieu;Adrien Arles;GéraldBonnamour;Daniel Morleghem;Nominoé Guermeur.

Marie Elise Gardel:premier bilan méthodologique sur les structures rupestres.

Depuis la créationde ce colloque en 2005,une centaine de chercheurs venus d'horizons divers,ont accepté le féfi de venir présenter leurs recherches à Saint Martin le Vieil,et ainsi de réfléchir collectivement aux structures troglodytiques et rupestres.Les approches sont variées:spéléologues,archéologues,historiens,géologues,architectes,ethnologues et même linguistes,ont tous en commun une démarche anthropologique.( )Or,si le patrimoine bâti,plus ou moins spectaculaire, fait depuis longtemps l'objet d'études et d'inventaires,le patrimoine souterrain et rupestre en manque en manque encore cruellement,et les méthodologies spécifiques balbutient souvent. Durant les huit années,pendant lesquelles deux publications ont vu le jour,et une troisième est sous presse,on à vu peu à peu les communications évoluer et l'étude monographique à l'études d'ensemble ( )on a exploré lesrelations entre la grotte et le sacré,la grotte et le pouvoir ! l'idée s'est enfin imposée que "le bâti et le creusé ne s'excluaient pas "bien au contraire.( ) il apparait désormais clairement que le Moyen age est la période privilégiée du creusement ( )Ds rapprochements avec d'autres spécialités,comme l'archéologie minière,pour l'étude des techniques de creusement,ou avec la préhistoire,pour la méthodologie de fouille,ont été effectués avec bonheur.Il convient désormais pour aller plus loin,d'harmoniser les méthodes d'études et de pérenniser les rencontres!( ) s'agissant d'un patrimoine d'autant plus fragile qu'il a été longtemps ignoré voire méprisé,l'urgence de la démarche s'impose."


Photos ci dessous :Élus et intervenants durant le colloque

colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur

 

colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteurcolloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur colloque,rupestre,archéologue,professeur,docteurcolloque,rupestre,archéologue,professeur,docteurcolloque,rupestre,archéologue,professeur,docteurcolloque,rupestre,archéologue,professeur,docteurcolloque,rupestre,archéologue,professeur,docteur

16/09/2013

Un 8ème colloque troglodytique dans "l'espace et le temps" .

colloque,troglodityque,cruzels,rencontre

Marie Elise Gardel entourée du staff organisateur.

Désormais rompu à cet exercice Marie Elise Gardel,éminente docteur en Histoire peaufine le prochain colloque qui se déroulera sur le site,huitième du nom le samedi 28 et le dimanche 29 septembre dans la salle des fêtes de Saint Martin le Vieil;placé sous la présidence de Dominique Allios,mâitre de conférence  à l'université de Rennes 2,ce colloque sera axé par une présentation de cas et de sites rupestres d'Europe  et d'Asie par des  interventions diverses.

colloque,troglodityque,cruzels,rencontre

Conférence de presse à l'amicale laïque.


« L'Europe et l'Asie sont riches de grottes et de sites rupestres dont l'étude  a trop souvent laissé de côté  une approche scientifique concernant les époques historiques ( ) Elles sont l'œuvre de chercheurs ayant des optiques différentes:archéologues,spéléologues,historiens,géographes,architectes,etc. De leur confrontation,commencent à poindre des problématiques originales enrichissant la question de l'économie,de l'évolution et des dynamiques d'occupation des structures.( ) Cette rencontre pluridisciplinaire et internationale,à pour but de tenter de mieux cerner collectivement le contexte de ces structures afin de proposer  un état actuel de cette question pour en souligner les problématiques,confronter les méthodologies d'étude et surtout permettre de renouveler la recherche sur ce thème. »

colloque,troglodityque,cruzels,rencontre

Le Maire Max Koenig et Marie Elise Gardel.


Le colloque est gratuit,avec possibilité de restauration sur place samedi soir et dimanche midi,13€
Organisation logistique:L'amicale laïque de Carcassonne et les Cruzels de Saint Martin le Vieil.
Contact inscriptions réservations 04 68 25 24 74  06 15 75 31 41  alcarcassonne@free.fr

Partenaires:Mairie de Saint Martin le Vieil-Ville de Carcassonne-Carcassonne Agglo-Conseil Général de l'Aude-Région Languedoc Roussillon-DRAC Languedoc Roussillon (SRA) LAHM (UniversitéRennes 2 )CHRISM(Université de Perpignan Via Domitia)

Lieu de réunion: foyer municipal de Saint Martin le Vieil

colloque,troglodityque,cruzels,rencontre

Les explications "éclairées" de Marie Elise Gardel.

colloque,troglodityque,cruzels,rencontre

Colette Costa présidente des Cruzels interviewée par une radio locale.

colloque,troglodityque,cruzels,rencontre

On "cale" les derniers préparatifs.

04/10/2012

Discours d'ouverture du 7e colloque troglodytique par Jean Guilaine (extraits)

 

P1210496_1_1.JPG

Jean Guilaine,professeur au collège de France,membre de l'Institut

Comme l’année dernière nous nous retrouvons  à Saint Martin le Vieil pour ce colloque d’archéologie médiévale, et de la même façon que l’an passé Marie Elise Gardel m’avait demandé de présider cette manifestation qu’elle organise depuis 7 ans, de même a-t-elle souhaité me maintenir cette année encore à la présidence de cette rencontre.

Pour ceux qui n’étaient pas là en 2011, je souhaite  redire que je ne suis pas médiéviste mais archéologue du Néolithique et de la Pro histoire et que ma présence parmi vous relève plus d’une forme de curiosité intellectuelle que d’une compétence scientifique avérée.Mes intentions seront donc celles d’un non spécialiste, et à ce titre je vous demande quelque indulgence.

L’archéologie est certes méthodologiquement une mais, ceci étant, on n’échappe pas à la diversité des problématiques et aux spécialisations qui constituent l’unique moyen de progresser dans l’analyse historique.Vous aurez donc un président non spécialiste qui tachera de ne pas être trop dépassé, voire marginalisé, par les sujets que vous allez aborder !

En 2011,j’avais fais observer que mes liens,pour si distendus qu’ils soient avec l’archéologie médiévale,n’étaient pas totalement inexistants.J’ai pratiqué un tout petit peu celle-ci,disons à la marge et,au risque de me répéter pour ceux qui étaient là en 2011,je voudrais dire ou redire mon implication il y a fort longtemps,dans les années 60,dans la fouille d’une nécropole médiévale située sur le flanc de la montagne Alaric,dans l’Aude au lieu dit »les Escudines » .Pour être franc,j’avais été attiré en ces lieux par la présence d’un petit établissement néolithique et il s’est avéré que les tombes établies sur les lieux de ce site,que certains avaient cru au départ préhistoriques,se sont révélées médiévales ! Il s’agissait de 35 tombes en caissons, parfois à couverture en bâtière avec des sujets  excellemment conservés au plan, anthropologique.Nous les avons fouillées du mieux possible.

En souhaitant en tirer le meilleur parti, j’avais monté, c’était dans les années 70, dans le cadre d’une action Thématique Programmée CNRS/Culture (un peu comme les PCR d’aujourd’hui mais mieux dotée)une recherche intitulée »Etude  anthropologique de populations médiévales en Languedoc portant sur 3 sites funéraires :les Esculines à Montlaur,Mairac et Capendu (Aude ) une nécropole qui avait été fouillée en préventif sur l’aire de repos d l’autoroute A 61 ,lors de sa construction (nécropole qui a constitué le sujet de thèse de doctorat EHESS du docteur Jean Zammit,paléo pathologiste) et Venerque haute Garonne une nécropole fouillée  à l’époque  par Michel Vidal et le Service Régional de l’archéologie de Midi Pyrénées.Il s’agissait  de typer ces populations du point de vue métrique,de leur état sanitaire,de leurs caractères odontologiques,mais surtout de tacher de reconnaître  et de définir les groupes sanguins caractérisant ces individus,le tout dans le cadre du Centre d’hémotypologie du CNRS que dirigeait alors à l’époque mon ami le Pr. Jacques Ruffié.Sur ce dernier plan,un problème de contamination a rendu les résultats inexploitables ;post mortem,les os ou les dents peuvent assimiler les composants de la terre ambiante .

Mon secret espoir en typant  des sujets médiévaux du point de vue sanguin était de les faire servir de cobayes pour pouvoir ensuite appliquer la méthode à des sujets plus anciens,et forcément moins bien conservés,du Néolithique.Tout cela  à l’air bien loin maintenant ou l’étude ses marqueurs du sang a été balayée par des recherches plus pointues sur l’ADN mitochondrial et le chromosome Y,recherches que le laboratoire d’Eric Crubézy pratique à Toulouse sur des sujets néolithiques dans le cadre d’un programme Méditerranéen dans lequel je suis moi-même impliqué.Ma pratique de l’archéologie médiévale est donc restée limitée à de petites choses.Ainsi une brève intervention sur un village médiéval de Conilhac  de la Montagne ou,comme je le disais récemment à Rodrigue Tréton,il y a une belle fouille à mener,tant les structures architecturales,bien conservées en élévation,me semblent d’un grand intérêt. ( ) Il nous est arrivé de tomber sur les traces de monuments médiévaux sur le site de la Poste Vieille  entre Pezens et Alzonne.Il y avait là un fossé néolithique, doublé d’une palissade,marqué de temps à autre par de larges portes.( ) nous avons mené trois campagnes de fouille et réalisé toute une série de photographies aériennes pour juger  de l’ampleur de site  qui était très grand :une douzaine d’hectares avec la présence d’un fossé comblé,large d’au moins 6 m et entourant  un monument subquadrangulaire de 38 m de côté.Il s’agissait des restes de la bastide d’Alzeau,sorte de demeure seigneuriale  isolée du bas  Moyen âge connue par les textes mais jusque là jamais identifiée et pour cause.Elle fut rasé en 1632 sur ordre royal,son seigneur,Jean de Voisins,ayant pris parti pour le Duc de Montmorency lors du conflit entre les Etats du Languedoc et la monarchieDans ce cas,l’archéologie néolithique a donné un « coup de main » ,si je puis dire, à l’histoire médiévale et moderne. Une certaine proximité  que j’ai pu  cultiver avec l’archéologie médiévale.Et c’est d’ailleurs un médiéviste, mon ami Pierre Toubert qui jeudi prochain au Collège de France, me remettra mon épée d’académicien.

Cette année le thème retenu est centré sur le troglodytisme avec divers exemples méditerranéens. ( ) Ce colloque a élargi l’analyse de la pratique troglodytique aux souterrains-refuges, aux pratiques funéraires dans les cavités ou encore des grottes comme habitats ou sites fortifiés. ( ) René Nelli,qui me parlait souvent des spoulgas ariégeoises,était, bien entendu,tenté de les dater des 12è -13é siècle.Dans son livre « le musée du catharisme »,il évoque ainsi la grotte ariégeoise de Bouanà Ussatqui, selon lui, servit de refuge aux « faits dits » après la chute de Montségur (1224) (  ) lorsque,dans les années 80,je dirigeais un programme de recherche de l’Ecole Française de Rome sur la commune de Matera,en Basilicate,dans le Sud-Est Italien,il nous arrivait d’aller visiter les incontournables Sassi,sortes de demeures troglodytiques creusées dans le tuf et compétées à l’avant par des aménagements bâtis !Utilisées jusqu’au cœur du 20è siècle  par les populations pauvres que l’on se décida à reloger tant le degré d’insalubrité de leur demeure était élevé.A ce jour ces maisons troglodytiques ont été réhabilitées et qu’il était devenu « tendance »  (comme on dit aujourd’hui) pour certains artistes notamment,de loger dans ces antres transformés en lieux branchés de Matéra ! De nombreuses églises rupestres ont été aménagées dans des grottes naturelles ;on les appelle la bas des églises byzantines ( ) plusieurs comportent des fresques peintes remarquables.Ces sanctuaires se trouvent souvent dans des coins perdus,difficiles d’accés,marqués par une recherche volontaire de solitude ( ) on retrouve là certains critères  qui fondent la notion d’ermitage ( ) On se rend compte que le troglodytisme,qu’il s’agisse de souterrains refuges,de sites spécialisés,de sanctuaires, d’ermitages,et même d’espaces funéraires,ce troglodytisme apparaît donc comme une composante non négligeable du monde médiéval dont il est partie prenante. ( ) Mais le propre du chercheur étant précisément de mettre sous les feux  des projecteurs l’inconnu,le discret,l’anonyme,c'est-à-dire de transformer en témoins historiques des documents  à priori peu loquace ou muets de révéler des lieux volontairement aménagés à l’écart des foules,,alors ces recherches troglodytiques sont à même de nous dévoiler tout un aspect jusqu’ici peu analysé  et dont les manifestations peuvent couvrir sur une longue tranche d’au moins un millénaire,sinon plus !

Dans le même temps,ces recherches ne peuvent que contribuer à mieux rééquilibrer notre vision des sociétés médiévales dans leurs aspects peut être moins clinquants mais sans doute au plus proche du quotidien de certaines populations rurales ou de communautés contraintes politiquement ou ayant carrément fait le choix de vivre loin des fastes et de la lumière des dominants .

P1210498_r1_1_5_1.JPG

18:38 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rupestre, spoulgas, grottes bysantin | | |

03/10/2012

Un septième colloque troglodytique très positif

colloque,archéologues,grottes,églises

Marie Elise Gardel présente le 7e colloque troglodytique.

Désormais les lettres de noblesse sont acquises pour les colloques troglodytiques et notamment le septième qui s'est déroulé le 29 et 30 septembre dans la salle des fêtes. Placé sous la présidence de Jean Guilaine professeur au Collège de France cette réunion se voulait constructive et riche en enseignements. On notait la présence de Max Koenig, maire, de Régis Banquet, conseiller général du canton et président de la communauté de communes, d'Annette Marcoul initiatrice des colloques à côté de Marie Elise Gardel, archéologue et cheville ouvrière de la manifestation.

C'est devant un parterre d'invités d'autochtones, de chercheurs, de scientifiques que les débats sur « le troglodytisme en Méditerranée au Moyen âge  » se sont déroulés avec les nombreux intervenants notamment :-Jean Luc Piat, archéologue _1)Eglises rupestres dans l'Europe médiévale :« les églises troglodytes d'Aubeterre et Saint Emilion »
Luis-Maria Gutierrez Soler archéologue  de l'université de Jaén ,Espagne
Jean François Garnier,archéologue,membre de l'association française des souterrains,« les souterrains refuges et des cluseaux en lot et garonne.
JoséAngel Hierro Garate et Enrique Gutierrez Cuenca,archéologues,Cantabria Espagne.
2)Eglises rupestres de l'Orient méditerranéen,intervenants:
_Saska Bbogevska-Capuano,docteur en histoire de l'art bysantin
-Anais Lamesa,doctorante en histoire de l'art bysantin,Istamboul
(nouvelles découvertes d'églises rupestres en Cappadoce(Turquie)

3) Actualité de la recherche sur le troglodytisme médiéval:
Dominique Allios;maitre de conférence à l'université de Rennes (les fresques des grottes de Jonas,Auvergne)
Frédéric Loppe,docteur en archéologie,Carcassonne(grottes fortifiées dans le Pays de Couiza
Nicolas Clément docteur en histoire et archéologie médiévale, Aix en provence:
les occupations troglo. d'Alba -Viviers en Ardèche

Aprés une table ronde animée par Marie Elise Gardel et Dominique Allios, « l'avenir de la recherche sur le troglodytisme médiéval »,le président Jean Guilaine apportait les conclusions très fructueuses du 7ème colloque troglodytique international animé dans la basse vallée du Lampy. 

colloque,archéologues,grottes,églises

colloque,archéologues,grottes,églisescolloque,archéologues,grottes,églises

colloque,archéologues,grottes,églises
colloque,archéologues,grottes,églisescolloque,archéologues,grottes,églisescolloque,archéologues,grottes,églises

11:16 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : colloque, archéologues, grottes, églises | | |

14/09/2012

Un septième colloque troglodytique prometteur

colloque,guilaine,moyen age,grottes

Les préparatifs pour le 7e colloque troglodytique.

Samedi 29 et dimanche 30 septembre  aura lieu le septième colloque troglodytique dans la salle des fêtes. Colloque placé sous la présidence de Jean Guilaine, professeur au Collège de France et membre de l'Institut.

Marie Elise Gardel,archéologue et organisatrice avait convié,vendredi 23 septembre les membres de l'association les Cruzels afin de « caler » les préparatifs des deux journées. Le thème de cette année sera « le troglodytisme en Méditérrannée au Moyen Age!

Marie Elise Gardel: « L’Europe et le pourtour méditerranéen sont riches de grottes et de sites rupestres dont l’étude a trop souvent laissé de côté une approche scientifique concernant le Moyen Âge.

Néanmoins, les études concernant ce milieu se multiplient depuis une vingtaine d’années. Elles sont l’œuvre de chercheurs ayant des optiques différentes : archéologues, spéléologues, historiens, géographes, géologues, architectes, etc. De leur confrontation, commencent à poindre des problématiques originales enrichissant la question de l’économie, de l’évolution et des dynamiques d’occupation de ces structures au Moyen Âge.

Cette rencontre pluridisciplinaire et internationale, qui fait l’objet de publications, a pour but de tenter de mieux cerner collectivement le contexte de ces structures, afin de proposer un état actuel de cette question pour en souligner les problématiques et surtout permettre de renouveler la recherche sur ce thème.»

colloque,guilaine,moyen age,grottes

Marie Elise Gardel

Il est vivement conseillé de s'inscrire, le colloque est gratuit, le nombre de places étant limité soit par mail ou par téléphone avant le 27 septembre auprés de :

Amicale Laïque de Carcassonne
87 rue de Verdun - 11 000 Carcassonne
Tél. : 04 68 25 24 74 – 06 15 75 31 41
alcarcassonne@free.fr

Possibilité de restauration sur place (samedi soir et dimanche midi) : 13€ / repas (sur réservation)

Colloque organisé par  l’Amicale laïque de Carcassonne et Les Cruzels de Saint-Martin-le-Vieil,  en partenariat avec La Mairie de Saint Martin-le-Vieil,  La Communauté de commune du Cabardès au Canal du Midi,  Le Conseil général de l’Aude, La Région Languedoc-Roussillon,  La Drac Languedoc-Roussillon (Service Régional de l’Archéologie) Le CHRiSM (UPVD)

06:44 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : colloque, guilaine, moyen age, grottes | | |