Google analytics


07/09/2015

La joie de vivre avec « Joï Trio » dans l'abbaye de Villelongue.

P1110647.JPG

La joie de vivre pour Joï Trio.

Comme une étincelle elles ont enflammé les cœurs  par leur joie de vivre."Jöi Trio," trois acolytes se sont muées en six comme la multiplication des « pains » dans le réfectoire des moines dimanche 6 septembre.Toutes de rouge vêtues,ces amoureuses des mots et des chants, ont distillées des musiques anciennes accompagnées par les instruments de musique et cerise sur le gâteau, un super numéro d'équilibriste sur les tréteaux. On aurait pu en rester là,mais que nenni
une gente dame s'est jouée d'une balle contact ,un numéro de contorsion et de jonglage des plus « pros » . La musique de l'Europe Médiévale s'est immiscée sous les voutes des pierres ancestrales  avec des chants Bulgare,Roms ,Français,Italiens,Latins,Occitan... entre autres. Un bien beau final culturel estival dans l' Abbaye cistercienne plus de huit fois centenaire ! Félicitations collégiales à Joi Trio en associant Gérard Zuchetto pour le Deuxième festival Musica Méditerranéa et les Troubadours chantent l'art roman en Languedoc Roussillon.

P1110703.JPG

P1110685.JPG

P1110710.JPG

P1110719.JPG

troubadour,art roman,joi,trio,abbaye,vivre,joie

P1110694.JPG

P1110721.JPG

P1110728.JPG

P1110651.JPG

Le "Troubadour" Gérard Zuchetto !

22/07/2015

2ème Festival Musica Mediterranea « Oriental’issima » à l'abbaye de Villelongue.

 

concert,abbaye,villelongue,art roman

Brahim Dhour,Nadine Rossello,Laurent Paris.

Chant italo-corse et violon arabo-andalou ! dimanche 26 juillet à 18 heures.
Lui, musicien virtuose arabo-andalou déroule un fil imaginaire avec son luth et son violon oriental jusqu’à Elle, chanteuse italo-corse à la voix puissante et sensuelle. Comme un pont entre Orient et Occident, comme pour dire que les frontières n’existent pas, que les uns se sont nourris des influences des autres et vice-versa, que tout se rejoint.
> > Brahim Dhour et Nadine Rossello mêlent leurs musiques, leurs cultures, accompagnés dans l’aventure par le sculpteur de sons Laurent Paris aux percussions légères, pour un parcours tout en finesse et en harmonie.
Tarifs : de 15 à 13 €
Renseignements et réservations :
> > Association Les Amis de l’Abbaye de Villelongue
> > 04 68 24 90 38

08/07/2014

Musica Méditérranéa et les troubadours, à l'abbaye.

culture,musica,art roman,troubadours

Les troubadours chantent l'art Roman.


Dans le cadre du 9 ème festival ,les troubadours chantent l'art roman en Languedoc-roussillon  en partenariat avec l'association les amis de l'Abbaye de Villelongue le mercredi 16 juillet à 21 heures.
« Le chant profond des Cansos des troubadours et les balades
de l’exil des séfarades sont dans les mots, les mélodies, les
sonorités des instruments et les ornementations vocales, une
part importante de la musique en Méditerranée. Troubadours
Art Ensemble donne à écouter une approche personnelle et
originale de ce répertoire. Des sonorités premières de la langue
occitane, chansons de trobar et compositions contemporaines.
Cette musique naît dans l’essence de l’idée, le gaubi, le feeling,
le tarab… et d’un art lyrique occitan au fil du temps nourri
des mots et des musiques d’une terre aux mille passages. »
Musica Mediterranea, troubadours et chants séfarades
Troubadours, Séfarades et poètes du sud.
TROUBADOURS ART ENSEMBLE
Sandra Hurtado-Rós : chant, hang, sepatti
Denyse Dowling : flûtes, chalemie, bombarde
Patrice Villaumé : vielle à roue ténor, tympanon
Frédéric Bousquet : Cristal Baschet
Damien Combes : guitares
Thierry Gomar : percussions, derboka, daf, hang
Gérard Zuchetto : chant, clarins, direction .


Dans la poésie des troubadours la parole est d’or. Les cours occitanes, espagnoles, italiennes ont accueilli ces poètes, musiciens et chanteurs avec un intérêt certain. Dans ce contexte de convivialité et de partage, convivencia e paratge, naît et s’épanouit le trobar, aujourd’hui considéré, à juste titre, comme le berceau des littératures actuelles. Au contraire, les romances séfarades ont traversé les siècles par le biais de la tradition orale. Ces chansons sont des monodies issues de la musique populaire en vogue dans les communautés séfarades installées en Espagne jusqu’en 1492.


Contact: 04 68 24 90 38